• Un trait d’union entre les pays de la Méditerranée

    Développer une politique de cohésion dans le cadre de la politique de voisinage

    Le Blé Dur est la céréale constitutive des semoules pour la réalisation des couscous, boulgour et pâtes alimentaires. Ce sont les aliments de base des consommateurs maghrébins dont les pays sont obligés d’importer une partie de la matière première.


    Les ports de la rive Nord de la Méditerranée sont des points de contact pour l’exportation vers les pays de la rive Sud ; ils sont équipés pour stocker et envoyer des marchandises de qualité. Cette proximité entre les deux rives est un facteur favorable pour mettre en œuvre une politique de voisinage dans un esprit « gagnant-gagnant ».


    Pour y parvenir, la production de Blé Dur des zones traditionnelles doit être maintenue car les risques de déprise et d’abandon sont très importants sans soutien. Les hectares non implantés en Blé Dur sont des hectares abandonnés de la production (friches, jachères…), avec en plus le risque accru d’incendies.